Les Sept Maris d’Evelyn Hugo | de Taylor Jenkins Reid

Si vous n’avez pas encore entendu parler du Livre Les Sept Maris d’Evelyn Hugo de Taylor Jenkins Reid ne lisez pas ce qui va suivre !

Je n’ai pas encore fini ce roman américain mais je peux quand même déjà vous faire un retour… très mitigé.

https://recipeandaread.wordpress.com/2018/09/07/the-seven-husband-of-evelyn-hugo-review-caldo-gallego-recipe/

Résumé et Louanges de la Presse:

 

Best-seller international et incroyable phénomène TikTok, Les Sept Maris d’Evelyn Hugo est en cours d’adaptation par Netflix.
« Un roman étincelant. L’autrice déroule les légendes d’Hollywood avec brio. » Elle

« L’histoire d’Evelyn est captivante et hyperréaliste, et vous vous attacherez à chacun de ses personnages. » Vogue

« Notre livre préféré ! Si vous n’avez pas encore lu ce best-seller devenu culte et phénomène BookTok, ce n’est qu’une question de temps ! » Glamour

« Un roman poignant, captivant, imprégné du glamour de la grande époque hollywoodienne. » Buzzfeed

« Un conte envoûtant sur l’histoire scandaleuse d’une actrice qui ressemble à s’y méprendre à Elizabeth Taylor. » US Weekly

« Un livre qui fourmille d’anecdotes savoureuses sur les années fastes d’Hollywood. » People

« On se laisse tenter par l’ambiance de l’âge d’or d’Hollywood et on succombe à la rencontre émouvante d’une jeune journaliste et d’une icône du cinéma. » Cosmopolitan

« L’itinéraire tumultueux de cette star solitaire s’accompagne de rebondissements inattendus. Une lecture captivante. » PopSugar

« Un roman envoûtant sur l’amour, le glamour et la rançon de la gloire. » Emily Giffin

 

 

Mon avis : j’adore les romans à flash back bien écrits.

Je trouve donc l’idée de construire un roman entre le présent et le passé d’Evelyn Hugo très bien joué. Le personnage principal est une veille femme aujourd’hui vivant dans un luxueux appartement et qui a été une très très grande actrice Hollywoodienne durant l’âge d’or du cinéma américain.

 

 

Elle raconte à la jeune journaliste en quête d’une histoire croustillante ses déboires, victoires, défaites, son ascension dans le milieu mondain mais pas si rose que ça du cinéma hollywoodien. Elle raconte aussi à la jeune femme que dans sa vie elle a eu pas moins de 7 Maris. Tous ont un caractère bien différent et ont accompagné Evelyn Hugo à un moment dans sa carrière et évidemment dans sa vie privé.

Ce que je reproche au livre et c’est sans doute la raison pour laquelle je n’aime pas ce roman est : *spoiler* que Evelyn Hugo malgré 7 Hommes avec qui elle s’est marié, ne s’est jamais sentie véritablement heureuse avec aucun d’eux. Malgré 7 mariages et 7 hommes bien différents, tous avait des défauts plus ou moins gros, tous ne s’occupaient pas bien d’elle (elle a vécu des tromperies, des coups dans le dos, certains de ses maris allaient jusqu’à la jalouser car s’était une étoile montante du cinema et elle leur faisait de l’ombre…) en bref, aucun des Maris d’Evelyn n’a fait l’affaire.

 

 

On apprend aussi que les hommes qui ont croisé le chemin de l’actrice au travail lui faisait du chantage sexuel contre des rôles. ..

On peut lire aussi que Evelyn a eu un père qui a été violent avec elle quand elle était petite à plusieurs reprises….

La jeune journaliste demande à la vieille femme de qui a t-elle été amoureuse si jamais elle a aimé quelqu’un dans sa vie tumultueuse.

Evelyn va alors lui révéler que son plus grand amour a été une femme, une rivale dans le monde du cinéma à l’époque, puis une amie et enfin son amante, une autre star montante du cinéma à l’époque : Célia St James.

 

Pour la jeune journaliste c’est le choc.

Evelyn Hugo la star planetaire de l’âge d’or Hollywoodien à en réalité eu une histoire d’amour avec une autre femme ? C’est le plus grand scoop de tout les temps pour celle qui devra soit révélé au monde entier le secret le mieux garder de Mme Hugo doit le garder pour elle et nouer une relation amicale et complice avec la grande star.

 

Mon avis péjoratif sur le livre:

De mon point de vue, le livre dépeint le genre Masculin comme étant un monstre soit par nature soit par intérêt. Les 7 maris représentent bien celà, 7 est le chiffre ultime pour faire le « tour de la question masculine ». Ce n’était pas tel ou tel mari qui avait un problème c’était les Hommes , le genre masculin en général le problème. Le livre aurait pu raconter l’histoire d’une jeune femme qui se découvre une identité sexuelle lesbienne sans pour autant détruire  l’image de l’Homme et c’est ce qui me gêne le plus dans ce roman.

Le roman dit « restons entre femmes, nous sommes mieux et faites l’une pour l’autre, pas besoin de ses idiots (pour être polie), les hommes ne nous apportent jamais rien de bien et nous n’avons pas besoin d’eux. »

 

Une des phrase du roman démontre vraiment cet acharnement anti Homme quand Evelyn s’exprime  » ils n’étaient que des maris, je suis Evelyn Hugo et je pense que les gens seront bien plus intéressés par ma femme »

Lorsque l’on ouvre la première page du livre, l’auteure dont je soupçonne fortement les idées politiques  nous écrit ceci en introduction « Smash the Patriarchy sweetheart », de quoi avoir un avant goût de ce qui va suivre…

 

Voilà en somme mon avis sur le livre, dommage car bien écrit et l’histoire reste prenante surtout grâce à cette reconstitution de l’Hollywood glamour qui fascine toujours autant, mais heureusement pour moi je sais décoder les situations et je ne tombe pas dans ce piège qui voudrait que l’on déteste les hommes.

Merci pour cette introduction Mme Jenkins Reid

Oui ce ne sont « juste que » des maris, rien d’important

Les Sept Maris d’Evelyn Hugo, plus lu et respecté que l’Eglise et sa Bible par la jeune génération ? 

C’est vrai que l’histoire d’amour entre Roméo et Juliette ne fait rêver personne… 

La jeune génération adule ce roman et rejete (encore plus) en bloc l’idée du couple Homme-Femme pour le remplacer lentement par une autre forme de romance plus stylisée et adulée. Le poster lancé par une fan « FUCK ROMEO AND JULIET, I WANT WHAT THESE BITCHES HAVE » en est une preuve parmi tant d’autres.

Je n’ai absolument rien contre la communauté LGBT et je pense que faire la « promotion » de l’homosexualité  de la sorte est très mauvais pour les jeunes qui cherchent encore leur identité et ceux qui ne veulent pas être des objets de contemplation sous pretexte de leurs préférences .

Le lancement prochain d’un film ou série sur Netflix ne fait qu’accentuer cette passion pour le livre et ses deux protagonistes femmes dont les gens votent déjà quelles actrices pourraient les incarner à l’écran. Entre autres Taylor Swift pour Evelyn Hugo ou encore Emma Stone pour interpreter Celia St James.

De nombreux comptes Fan Art creer des affiches, posters et autres dessins sur leur nouveau roman préféré

Je suis assez critique avec ce livre et j’aimerais avoir d’autres avis,

Avez-vous entendu parler de ce roman ?

Laissez vos commentaires !

-Amicalement, Tay

A lire aussi :

Mexican Gothic de Silvia Moreno-Garcia | Mon avis/ Book Review 🍄

3 Thriller à lire en Décembre 📚

La librairie de Monsieur Livingstone de Monica Gutiérrez | Book Review

2 commentaires sur « Les Sept Maris d’Evelyn Hugo | de Taylor Jenkins Reid »

  1. Malgré étant américain, je n’ai jamais entendu parler de ce roman. Mais je n’étais pas du tout surpris par votre description. C’est presque le seul genre d’œuvre fictif que l’on peut publier de nos jours chez moi. Ça fait déjà une décennie où il est bien remarqué que les hommes dans les pubs ici doivent être toujours bêtes et avoir besoin de correction par les femmes.

    Mais quand on parle des stars hollywoodiennes — et les mariages en série sont connus partout avec ces gens — on est censé ne pas demander pourquoi ils ne peuvent jamais rester avec quelqu’un pendant plus que 2-3 ans. 1-2 fois, ça arrive. 4 fois ou plus comme Nicolas Cage ou Zsa Zsa Gabor ? C’est peut-être quelque chose chez eux, pas juste les époux.

    Au fait, je viens de voir « Avalonia, l’étrange voyage » avec ma fille, sorti cette semaine au ciné aux États-Unis. C’est le même message, en version jeunesse.

    1. Merci Justin pour votre retour! C’est vraiment malheureux de voir cette Woke culture détruire le genre masculin surtout aux Etats-Unis … Je pense que vous entendrez parler du livre plus tard quand il sera adapté par Netflix. Sinon, je ne connais pas Avalonia l’étrange voyage, mais c’est aussi très dérangeant de voir que cette idéologie politique vise aussi les dessins-animés et autres films destinés aux plus jeunes. Merci pour votre commentaire très intéressant , très belle journée à vous =)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :